lundi 8 mai 2006

Epilogue

Des mains qui font le double des miennes, un parfum de garçon, des yeux noirs et la peau douce.Premiers surpris par tant de tendresse et de volupté, je crois que nous avons été amoureux le temps d'une nuit. Et mes silences qui recommencent.- Il va falloir que j'y aille, tu as du travail.- ... - Hmm... ce ne sont pas des baisers qui incitent à partir...- ... Alors que ma voix parlait à l'intérieur de moi et disait: "Non, attends, reste encore un peu. Garde-moi dans tes bras, redonne-moi tes caresses et tes baisers. Tu... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 7 mai 2006

Un dimanche à la campagne

Posté par lagirouette à 17:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
samedi 6 mai 2006

Oli.

Poulet sauce aigre-douce, Tool Lateralus, et Carver. Et demain, dès l'aube, après t'avoir fait l'amour toute la nuit, jusqu'à ce tu n'aies plus aucune notion du temps, ni de ton corps, ni même de ton âme; je partirai.Dans la pénombre et sans rien dire je sortirai de tes draps, te laissant mort-soul et baignant dans ta sueur et mon parfum, ivre de ma saveur et de mes caresses. Lessivé, épuisé par les vagues de toutes ces marées montantes que tu auras dû affronter, tu ne verras ni la détermination sur mon front ni l'adieu dans mes... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 23:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 5 mai 2006

Au lit!

Verveine, Damien Rice "O", et Fante.Et demain matin, dans les brumes cotonneuses du réveil, je ferai fi des songes que je prolonge dans le but à demi conscient de profiter encore de sa présence. Lui dans mon lit, lui sur mon canapé, lui et son timbre de voix. Son odeur, ses yeux, son sourire, ses mains. Ses bras, si masculins, sur les draps, là, juste à portée des miens...L'ivresse de sa présence si proche qui n'est plus que panique au réveil... encore et encore un rêve. Adieu. Adieu. Adieu.Je trouverai la force.Je la... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 23:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
vendredi 5 mai 2006

Une escapade

Posté par lagirouette à 12:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mardi 2 mai 2006

Ground control to [ ? ]

Je ne sais pas qui tu es, ni où tu es, ni ce que tu fais, mais viens me chercher, je t'en supplie.Vite.
Posté par lagirouette à 14:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

dimanche 30 avril 2006

Le buraliste (le retour)

[PréambuleJ'ai oublié de te raconter que je ne passais plus au bureau de tabac que pour acheter mon horoscope cosmo, et un jour, comme mon buraliste s'était saisi d'un paquet de cigarettes avant même que je ne le lui demande (genre "T'as vu ma belle, je connais ta marque de clopes par coeur"), je lui avais dit, toute fière de moi et sûrement d'un air un peu narquois:- Non merci, j'ai arrêté.Fin du préambule]Je ne vais pas t'apprendre que quand tu refais un truc que tu ne faisais plus depuis un moment, tu renoues avec les... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 23:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 29 avril 2006

Ain't No Sunshine When He's Gone*

Il faisait froid. Un drôle de froid.Pas le froid qui saisit soudain et vous glace jusqu'aux os, mais quelque chose de plus insidieux. Une fraîcheur indicible qui vous enveloppait l'air de rien, vous faisant vous ramasser petit à petit, resserrer les coudes contre vos flancs, remonter les épaules et rentrer la tête dans la cou.J'avais remis mon gilet.Cette vieille dame sur la gauche m'avait l'air bien impatient. Était-ce à sa façon de soupirer régulièrement, ou de se retourner chaque fois qu'une voix résonnait depuis le porche? Non,... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 19:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 28 avril 2006

Night tripper

Je compte. Pour la troisième fois en vingt-quatre heures, je voudrais bien que ces messieurs, au bras de leur compagne, cessent de me jeter ces regards transpirants... suintants... dégoulinants de mocheté qui prétendent être... un appel? de la flatterie?... Une trahison.Pardon mesdames, vous êtes accompagnées d'un connard. (...) J'aimerais que cette église que j'adore ne me rappelle pas, chaque fois que je passe devant, le jour où tu es arrivé en retard, et où tu m'as appelée, très énervé et sans t'excuser, pour me dire de ce... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 01:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 24 avril 2006

Le syndrome de la brosse à dents

Il y a un jour dans ta vie où tu prends conscience que tu ne vis pas au pays de Candy, et c'est là que tu bascules du côté obscur de la force. C'est à dire que tu commences ta vie d'adulte.Je m'explique.Tu te rends compte qu'il y a des trucs chiants à faire, comme aller à l'école même quand tu as un contrôle que tu n'as pas révisé, débarrasser la table tous les soirs, faire la bise à tata Jeannette qui pue de la bouche, jeter tes trognons de pomme dans la poubelle et plus sous ton lit, éteindre la lumière quand tu sors d'une pièce,... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 23:56 - - Commentaires [15] - Permalien [#]