lundi 26 janvier 2004

Chez Mme la psy

- Bon, il est temps d'arrêter. C'est l'heure.- Ah déjà? C'est passé très vite aujourd'hui!- Oui, et je dois dire que pour la première fois, vous m'inquiétez vraiment.- Comment ça? Qu'est-ce que j'ai dit de si inquiétant? Qu'est-ce que j'ai dit de... tiens ben justement, c'est bizarre, je ne me rappelle plus ce que je vous ai dit. J'ai parlé pendant une heure, et j'ai beau chercher, je n'ai aucun souvenir de ce dont j'ai parlé.- ... Etrange... En fait vous ne m'avez jamais parue si effrayée. Vous êtes en proie à la peur, complètement... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 22 janvier 2004

Take the National Express

I'm going where the air is free... tomorrow belongs to me.Désinscription accomplie. Bubye, comme dirait si bien Jarvis.
Posté par lagirouette à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 22 janvier 2004

Conclusion à deux balles

Autour de moi, un faible pourcentage des couples fait des enfants, l'autre énorme majorité se sépare...Comme quoi, 2003 c'était vraiment que d'la merde.Enfin, ça dépend comment on voit les choses... un nouveau départ pour tout le monde? En tous cas, moi je ne compte pas passer à côté. Call me bulldozera.
Posté par lagirouette à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 21 janvier 2004

Des hommes

Les chansons que tu écoutes parlent presque toutes d'une mélancolie étrange, d'un homme et d'une femme qui se sont quittés alors qu'il s'aimaient encore. (...) Il a fallu inventer de drôles de raisons, pour parler à la fois d'amour et de tristesse sans toucher aux rainures profondes qui minent les êtres. Sans parler de culpabilité, de la difficulté à jouir et de la jouissance de la mélancolie. Sans dire que, dans ces chansons, il n'est en fait jamais question d'amour.(...)Tu me manques. Je fais avec la trouée que tu me laisses. Je... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 19 janvier 2004

Et pour finir la journée en beauté

Quand tu étais là, hier, assis devant moi; muet ou presque comme d'habitude, je me suis surprise à penser avec émoi au nouveau Toi.Demain est un autre jour.Yeah, I'm beginning to see the light
Posté par lagirouette à 23:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 19 janvier 2004

Girouette en papier

Tout allait si mal, notre monde était devenu si glauque et silencieux que j'avais décidé de coucher ma peine sur le papier. Te parler ne servait plus à rien, tu ne m'entendais même plus... Tu as dit: "J'ai conscience que je ne fais rien pour t'aider". Alors que c'était nous qu'il fallait aider. Mais tu étais déjà parti. Je le sais, je le sentais déjà mais je l'ai vraiment découvert ce fameux dimanche soir de décembre où j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Pourtant ce n'est pas moi qui m'atomisais comme tu l'as... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 23:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 19 janvier 2004

Un rennie serait le bienvenu

Dure journée aujourd'hui. Beaucoup de choses à digérer.Mais la tristesse -non, l'agacement- n'est plus dévastateur. Ca n'est qu'un obstacle à franchir. Plus de contournement, plus de sinuosité. Désormais j'enfonce les portes et je pulvérise les murs.Poussez-vous, je prends mon élan.
Posté par lagirouette à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 18 janvier 2004

Note to self

Into the heart of darkness, beyond the point of no return.What the fuck is happening? Where has everybody gone? What the hell is going on?There is nothing as frightening as being alone.The Divine ComedyJ'ai mis du temps à faire le tri. Parmi toutes ces pièces éparses il m'a fallu trouver les bords, et dans ma recherche je n'ai rien ignoré: j'ai en fait classé tous les éléments. A présent que le cadre est achevé, chaque pièce s'imbrique dans une logique infaillible; je les ai tellement observées, tellement manipulées, que le puzzle de... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 17 janvier 2004

Note to self

Saturday.Restate my assumptions.A song is not a song until it's listened to.
Posté par lagirouette à 03:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 17 janvier 2004

Un nouveau toi

La première fois on se croise et c'est un film sans paroles. Juste des images, des perspectives, plongées et contre-plongées. Cette fois-là je n'étais pas encore prête pour une nouvelle histoire.La deuxième fois c'est un agréable hasard. Un échange de regards heureusement surpris, des sourires réciproques. Tu saisis la bise faite à un ami pour me donner anodinement la tienne. Cette fois-ci je ne suis pas encore prête pour une histoire longue. Deux fois que je te vois. Deux fois que je me sens absolument et incroyablement vivante.... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 03:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]