samedi 29 avril 2006

Ain't No Sunshine When He's Gone*

Il faisait froid. Un drôle de froid.Pas le froid qui saisit soudain et vous glace jusqu'aux os, mais quelque chose de plus insidieux. Une fraîcheur indicible qui vous enveloppait l'air de rien, vous faisant vous ramasser petit à petit, resserrer les coudes contre vos flancs, remonter les épaules et rentrer la tête dans la cou.J'avais remis mon gilet.Cette vieille dame sur la gauche m'avait l'air bien impatient. Était-ce à sa façon de soupirer régulièrement, ou de se retourner chaque fois qu'une voix résonnait depuis le porche? Non,... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 19:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

dimanche 23 avril 2006

LÂCHE: qui manque de dignitié, abuse bassement de sa position

- Tu penses vraiment que c'est lié?- Oui. Je pense qu'une frustration en a ranimé une autre. Depuis que j'ai arrêté de fumer je rêve de lui toutes les nuits. Je pète complètement les plombs... Je peux prendre le dessus sur ma conscience le jour, mais la nuit je ne maîtrise pas mon inconscient. Je n'en pouvais plus.- Donc tu as repris.- Donc, j'ai repris. Et ça va vachement mieux, et je m'en fous, et j'emmerde le...- ... et tu ne crois pas qu'il est temps que tu affrontes ton démon?- Quoi? Comment ça?- Mais revoie-le bon sang! Je suis... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 13:24 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
mardi 28 mars 2006

It leaves me breathing like the drowning man

Personne qui ne soit inquiet quand tu tardes.Personne qui ne soit fier quand tu brilles.Personne pour te guider lorsque tu doutes.Personne pour t'encourager lorsque tu hésites.Personne pour te rassurer lorsque tu te trompes.Personne pour te soigner quand tu es malade.Personne pour te consoler quand tu pleures.Personne pour te serrer fort quand tu as peur.Personne qui ne panse, ni n'écoute, ni ne cueille tes larmes sans jamais soupirer.Personne qui ne t'aime sans jamais se lasser.Depuis si longtemps. Et encore, et toujours. Juste:... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 00:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
dimanche 26 mars 2006

Souffrance

n. f. 1° (vieux) Action de tolérer. - (de nos jours, s'emploie dans des expressions) Jour de souffrance: ouverture grillagée, donnant chez un voisin, tolérée seulement si elle est à plus de 2,60m du sol. - En souffrance, en suspens, en attente: affaire en souffrance; marchandises en souffrance dans un port en raison d'une grève. - 2° Sensation ou sentiment de douleur: les maux de dents se caractérisent souvent par des souffrances aigües. - (par extension) Etat pénible à supporter: les souffrances des pauvres et des faibles. C'est... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 23:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 31 janvier 2006

Peine à perpétuité

Souris pour escroquer ton désespoir, souris pour continuer de vivre, souris dans ta glace et devant les gens, et même devant cette page. Souris avec ton deuil plus haletant qu'une peur. Souris pour croire que rien n'importe, souris pour te forcer à feindre de vivre, souris sous l'épée suspendue de la mort de ta mère, souris toute ta vie à en crever et jusqu'à ce que tu en crèves de ce permanent sourire. Irrémédiablement, après une absence prolongée, il y a ce vieux collègue qui me dit:" Ton sourire nous a manqué." Au jeu... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 18:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 26 janvier 2006

Spleen

J'ai laissé la télé tourner en fond et la lumière vive du plafonnier allumée. Il y a une valise que je ne me résouds pas à faire et des petits détails qui ne m'agacent même pas. J'ai passé tout le jour à couper l'herbe sous le pied de mes espoirs et à déchirer les pages de mes scénarios imaginaires avant même d'en avoir écrit le préambule.Ce soir, je suis triste. J'ai vu ce sujet au journal de vingt heures, qui m'a donné l'impression que personne ne nous entend et j'ai soudain eu l'envie de fondre en larmes. Le boulot est difficile... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 21:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

dimanche 25 décembre 2005

Christmas Song

ses yeux sont fermés à présent que son dernier souffle est proche elle lâche ma main et je sombre dans une mer de larmes et je cherche la piste que nous suivions tous deuxperdue à moment donné je me retrouve maintenant échoué au bord de la falaiseet il n’y a qu’une façon de redescendre… alors je descendsjusque dans la terre où on plante les mauvaises grainesje prends racine et pousse plus profondça prend du temps et du temps et encore plus de temps la chance a tourné et il n’y a plus de pausesjuste la terre en... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 22:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 21 décembre 2005

Une bonne tête de gagnant

Il fut un temps où j'habitais un quartier résidentiel mal entouré. A l'ouest: une ZUP.Au sud: un quartier de gitans sédentarisés et des logements sociaux.A l'est: une ZUP.Au nord: un immense parking souvent squatté par des dizaines de gitans non-sédentarisés. Régulièrement des garages étaient pillés et des voitures volées (la mienne y compris), et régulièrement je trouvais dans ma boîte aux lettres des prospectus du Front National. A chaque fois, j'avais l'impression que mon intimité était violée, que mes convictions étaient... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 23:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 11 décembre 2005

Gloomy me

Le doute assaille et fait vaciller le concret, toute trace même infime de réel, chaque grain de poussière - jusqu'à la vacuité.Chercher, fouiller la meule en vain. Pas une preuve tangible de mon importance, de mon existence, de ma présence, de mon passage. De ma disparition.Pas le moindre souvenir précieusement gardé. Pas le moindre souvenir ressurgi. Pas le moindre regret. Pas la moindre petite aiguille. Pas le moindre petit rien. Le doute devient alors certitude. Une certitude aussi vaste et étendue qu'un lac, et l'eau glaciale... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 02:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
samedi 19 novembre 2005

Déversoir Blog

Bon. Ceci est une session live. D'abord j'arrive même pas à aligner deux lettres tellement que j'ai trop bu du Beaujolais, alors va falloir que t'attendes que je me sois mise en pije nuisette (non mais tout de même) et que j'aie fait pipi. (...)Ok. J'ai chopé une bière. Elle va me tuer (bordel de merde je suis obligée de retapper un mot sur deux). Je voudrais bien écouter "Never Mind" de Nirvana mais je ne l'ai pas alors je vais mettre Songs for the Deaf de Queen Of The Stone Age tant pis (oui tu vis tout en temps réel... [Lire la suite]
Posté par lagirouette à 03:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]